Thibault Alet : la fierté des « ventres noirs »

12 mars 2009 - 13:52

 

 

 

Rieupeyroux. Thibault Alet : la fierté des « ventres noirs »

Thibault, au lendemain du match contre le PSG, était de retour en Ségala, sa famille et ses copains restent ses priorités. Photo DDM.
Thibault, au lendemain du match contre le PSG, était de retour en Ségala, sa famille et ses copains restent ses priorités. Photo DDM.
Thibault, au lendemain du match contre le PSG, était de retour en Ségala, sa famille et ses copains restent ses priorités. Photo DDM. Thibault, au lendemain du match contre le PSG, était de retour en Ségala, sa famille et ses copains restent ses priorités. Photo DDM.

Le match de football RAF contre PSG, mercredi dernier, a été particulièrement suivi en Ségala, et pour cause, Thibault Alet, jeune Rieupeyrousain de 20 ans, évoluait dans l'équipe ruthénoise.

C'est dire la fierté de tous les « ventres noirs », certains avaient d'ailleurs investi le café du Centre, chez Sylvain, pour suivre avec attention et plus de passion encore ce match décisif, en direct sur le câble.

Inutile de préciser qu'aux prolongations, quand Thibault a fait son entrée sur la pelouse, la ferveur était à son comble, d'autant qu'après cinq minutes de jeu, le Rieupeyrousain manquait de peu une occasion et permettait le second but du RAF dans la foulée !

Jeudi matin, Thibault était de retour dans la maison familiale auprès de ses parents, Francis et Claire Alet (sa maman est fleuriste à Rieupeyroux). « C'était énorme, l'enthousiasme du public… et quand tu sais tout le monde derrière, tu ne peux que faire de ton mieux, j'ai eu des frissons en permanence ! »

Et force est de constater que cette belle aventure « ne lui a pas donné la grosse tête » car, commentent ses copains, « sa discrétion et sa simplicité à toute épreuve font sa force ». Des propos également étayés par sa maman : « C'est un garçon gentil très proche de ses deux frères, Gaétan et Samuel, pour qui les copains sont très importants, je suis heureuse et fière de ce qui lui arrive », mais poursuit son père avec sagesse : « Il ne faut pas s'emballer pour autant ».

Thibault, étudiant en socio à Albi, continue de mener de front ses études et ses exploits sportifs et n'a rien changé à ses habitudes. Il a suivi le tirage au sort des quarts de finale, entouré de ses anciens coéquipiers et copains rieupeyrousains, au café de l'Agriculture, siège du FSRS, bien loin de ce monde footballistique de professionnels où les valeurs si chères à Thibault ont une place, semble-t-il, bien relative… Reste qu'à Rennes, la semaine prochaine, il emboîtera le pas d'un autre grand du foot : le Villeneuvois Guy Lacombe.

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Entraîneur
  • 1 Arbitre
  • 1 Supporter

CONNEXION FACEBOOK

BOITE MAIL DU FSRS

                      

 

 549427@lmpf.eu