Millau 2 rejoint Rieupeyroux en finale

30 avril 2012 - 21:28

Millau 2 rejoint Rieupeyroux en finale

Football. 1/2 finale de la coupe de l'Aveyron.

L'équipe d'Aguessac aura poussé Millau II aux prolongations dans cette demi-finale de coupe de l'Aveyron./ Photo DDM, J. M.
L'équipe d'Aguessac aura poussé Millau II aux prolongations dans cette demi-finale de coupe de l'Aveyron./ Photo DDM, J. M.
L'équipe d'Aguessac aura poussé Millau II aux prolongations dans cette demi-finale de coupe de l'Aveyron./ Photo DDM, J. M.

Rieupeyroux/La Salvetat 4 - JS Bassin II 0.

Mi-temps : 2-0.

Buts de Maurel (22e et 51e) et Miquel (24e et 80e)

La logique a été respectée, samedi, au stade de Laurière à Villefranche-de-Rouergue, dans la demi-finale de la coupe de l'Aveyron qui opposait les pensionnaires de la division excellence, Rieupeyroux (dauphin de Druelle) à la lanterne rouge de la 1re division, JS Bassin. Sous un temps hivernal fait de pluie et de rafales de vent, le match n'a jamais atteint de grands moments de foot. Difficile de maîtriser un cuir chahuté par dieu éole. Rieupeyroux plus mûr que la jeune équipe d'Alain Lavernhe. Maurel percutant, Vialelles distributeur et Lesmayoux maître du couloir gauche ont su mettre sous éteignoir un milieu de terrain du Bassin au demeurant pétri de qualités mais qui a manqué de placement. Comme défensivement, S. Alet a non seulement été infranchissable mais a apporté souvent le surnombre en attaque, il ne restait pas grand espoir à la jeunesse du Bassin. Concrètement, un centre au second poteau pour la tête de Maurel fait mouche (22e), aussitôt imité encore de la tête par Miquel (24e), devançant la sortie de Bruel. Les deux hommes ont été à la conclusion des deux autres buts en deuxième période (51e), Maurel gagnant le duel face à Chaaïbi avant de fusiller Bruel et Miquel en capitaine-entraîneur montrant l'exemple, profitant d'un cafouillage après corner pour clôturer la marque. Bassin a joué crânement sa chance mais l'obstacle était trop haut à franchir samedi soir.

Aguessac 0 - Millau II 0

Millau bat Aguessac 2-0 après prolongation (mi-temps : 0 à 0). Buts de Mcanao (109e et 117e). Si on ne s'appuie que sur les récentes prestations entre les deux équipes, match nul 1 à 1 récemment, on peut dire que tout pronostic était difficile à établir. Peut-être un double avantage à Aguessac, plus aguerri que son adversaire du jour à la coupe et un meilleur classement en championnat. La vérité étant au terrain, on assiste, à l'entame de la rencontre, à un engagement physique de part et d'autre, obligeant l'arbitre à siffler fréquemment. Le ballon circule d'un camp à l'autre sans toutefois une volonté de préparation dans l'entre-jeu. à sauter la ligne centrale, le jeu perd de son intensité et l'on peut relever que très peu d'actions dangereuses au cours de la première période. Brice Ladet (18e), sur une frappe sèche, met en danger Breton qui cape le ballon, cette action faisait réponse au bon mouvement conjugué de Combes, Ahamout en relais pour une frappe au-dessus de la transversale de G. Joseph (15e). Au fil des minutes, Millau sort de la pression d'Aguessac pour équilibrer les attaques. Gojard (31e) levait trop sa frappe suite au bon décalage de B. Ladet, Joseph (32e) pour Aguessac se faisait contrer par Prieto in extremis.

Dès la reprise (46e), L. Ladet, le gardien d'Aguessac, a failli encaisser un but gag, un rebond capricieux lobe ce dernier, offrant une cage vide à Casals, sans conséquence au tableau d'affichage. Comme prévu dans cette rencontre serrée, le vent influence la possession du ballon et dans cette seconde période, Millau, vent dans le dos, en profite pour occuper le camp d'Aguessac. Avantage territorial stérile, Ladet n'ayant pas l'occasion de s'employer outre mesure. De plus en plus hachées, les actions ne se terminent jamais et l'arbitre a souvent le sifflet à la bouche.

C'est inévitablement la prolongation. Jouant le va-tout, Aguessac se crée une superbe occasion sur une tête de Gavalda (99e), brillamment repoussé par Breton. La deuxième partie de la prolongation voit encore le vent aider l'équipe de Millau. J. Combes tente une première frappe (109e), le ballon parvient au second poteau à H. Michane, son tir est repris à bout portant par Mcanao pour le 1-0.

La victoire venait de choisir son camp d'autant que ce même joueur récidive (117e) sur une montée personnelle et ouvre la route de Paul-Lignon.

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Entraîneur
  • 1 Arbitre
  • 1 Supporter

CONNEXION FACEBOOK

BOITE MAIL DU FSRS

                      

 

 549427@lmpf.eu